5 lieux incontournables pour un road trip dans le désert du Maroc

Lors d’un road tripau Maroc, une virée dans le désert fait partie des activités à faire absolument. C’est une occasion unique pour découvrir un paysage exceptionnel car, pour une fois, la vie de nomade est à la portée des voyageurs. Lorsqu’on parle du désert marocain, les 5 endroits suivants sont incontournables.

Les dunes de Chegaga

Restées à l’état sauvage, les dunes de Chegagase trouvent dans le Sud-Est du Maroc. Avec ses 40 km de long et 15 km de large, elles possèdent les plus hautes dunes de sable du désert dont le sommet peut aller au-delà de 300 mètres. De nombreuses randonnées de trekking sont organisées tout au long de l’année par les agences de voyages au départ d’Ouarzazate ou de la ville de M’Hamid el Ghizlane.Les touristes doivent rejoindre le site du bivouac à dos de dromadaire, une aventure hors du commun qu’il est recommandé d’effectuer lors d’un voyage au Maroc.

Les dunes de Merzouga

Ce désert est constitué par une vaste étendue de sable doré dont les dunes les plus hautes culminent à environ 160 mètres. C’est un endroit exceptionnel où le mont Atlas qui se situe à l’Ouest peut servir de repère. Cet endroit unique est facile d’accès car il se trouve non loin du village de Merzouga. Les dunes sont des endroits rêvés pour admirer la beauté du lever et du coucher du soleil dans le désert marocain.

Le désert d’Agafay

Se trouvant non loin de Marrakech, le désert d’Agafay est constitué par de vastes étendues de pierres faisant penser à un paysage lunaire. C’est l’endroit qu’il faut pour ceux qui souhaitent découvrir et s’initier à la vie dans le désert sans avoir à aller loin.
Agafay constitue également un très bon choix en matière de tourisme car c’est dans cette région qu’on peut trouver le meilleur hôtel du désert de Marrakech. Il s’agit de l’Ecolodge Terre des étoiles, un établissement implanté dans une oasis de 5 hectares où les résidents peuvent séjourner dans le confort des tentes berbères, s’initier à la permaculture et apprendre la vie de nomade.

Le désert de Tarfaya

Son nom peut sembler étranger aux non-initiés car c’est une petite ville côtière qui à première vue n’a aucun intérêt particulier. Et pourtant, elle a servi de décor à Antoine de Saint-Exupéry lorsqu’il a écrit son livre « Le petit prince ». Les lacs asséchés et les sebkas qui se trouvent aux alentours offrent un spectacle exceptionnel au regard.

Le désert de Dakhla

C’est dans cette partie du Sahara occidentale que les voyageurs peuvent fouler la dune blanche, un haut rempart de sable séparant le désert de l’océan Atlantique. C’est un très bon endroit pour camper au bivouac afin de vivre un dépaysement total en terre marocaine.