Découvrir l’assainissement sans épandage

Il existe de nombreuses techniques dites traditionnelles en ce qui concerne l’assainissement. Ces derniers sont plus que performants. Toutefois, chaque méthode ou technique comporte ses propres avantages et inconvénients. Il est donc normal de se renseigner sur le sujet plus en avant en ce qui concerne le système d’assainissement sans épandage. Ce dernier étant reconnu comme étant la solution pour gagner de la place en lieu et place des autres systèmes d’assainissement.

L’assainissement sans épandage

Il faut savoir que le système d’assainissement sans épandage est considéré comme vraiment pratique, surtout pour ce qui est de gagner de la place. Bien entendu, il peut être difficile pour les gens de comprendre quelles sont les solutions qui sont disponibles, mais surtout adaptées pour une installation sans épandage. Il faut aussi rappeler qu’il existe des règlementations pour ce qui est de l’assainissement non collectif ou ANC. Ces derniers sont de plus en plus durs au fil du temps qui passent. Cela fait qu’à l’heure actuelle, les personnes qui disposent de maisons individuelles non reliées au tout-à-l’égout ont l’obligation de faire un contrôle ainsi qu’un entretien des dispositifs d’ANC. Il est important de mettre les dispositifs en conformité surtout en cas de besoin. Les interlocuteurs peuvent se poser la question de savoir à quoi peut bien servir l’assainissement ? La réponse est que l’épandage se charge du traitement des eaux usées. Pour cela, l’épandage fait le traitement avec l’aide des pouvoirs filtrants du sol est des bactéries qui y vivent. Il faut toutefois retenir qu’un prétraitement des eaux usées doit être fait.

Les différents types d’épandages

Les eaux usées sont prétraitées et sont par la suite déversées dans l’épandage. Il est ensuite question de système d’assainissement sans épandage. Bien que la norme soit surtout un traitement physique qui est la filtration par le sol ainsi qu’un traitement bactérien qui est une épuration avec l’aide des bactéries qui se développent dans le sol. Il existe de nombreuses solutions pour ce qui est de l’épandage. Il y a notamment les tranchées d’épandage qui est un système d’assainissement constitué d’une fosse toutes eaux avec épandage. Cette solution est considérée comme étant le meilleur système à mettre en place. C’est surtout un système qui demande des travaux de terrassement qui ne sont pas beaucoup et qui surtout proposent une durée de vie allongée par rapport aux autres systèmes d’épandage.  Le filtre à sable est aussi un système d’assainissement populaire, car ce dernier est connu comme étant un lit filtrant.

L’installation d’un système concernant l’assainissement non collectif

Il est possible de mettre en place une fosse toutes eaux avec épandage, mais dans certains cas prévus par la loi. Toutefois, il est conseillé de se tourner vers un système compact. Il est important donc de choisir le volume de la fosse toutes eaux. Pour le volume de la cuve, il existe des références ainsi que des conditions règlementaires sur lesquelles se conformer. La question de la surface de l’épandage est aussi beaucoup discutée en parlant au minimum de 60 mètres carrés pour une maison avec 5 pièces. Il faut aussi tenir du lit d’épandage, l’aménagement du sol en place, ainsi que la longueur des tuyaux. Il faut tenir compte des grands travaux de terrassement ainsi que de raccordement pour le choix d’un système d’épandage. Les interlocuteurs qui s’intéressent au remplacement d’un assainissement sans épandage peuvent consulter les sites spécialisés sur le sujet.