Histoire de la tradition du thé anglais

Tandis que les coffee-house sont tendances en Angleterre au début du XVIIème siècle, Catherine de Bragance, alors épouse du roi d’Angleterre Charles II, est connue pour consommer du thé à n’importe quelle heure de la journée. Rapidement, cette habitude prend de l’ampleur dans tout le royaume. De plus, quel que soit le niveau social des habitants, cette tradition se répand rapidement dans toutes les habitations. Afin de préparer correctement le thé, certaines règles se sont mises en place au fil des siècles.

De ce fait, vous devez ébouillanter la théière afin que les feuilles de thé puissent libérer leurs arômes et saveurs. Pour une tasse de thé, l’hôte se doit de verser une cuillère de thé en feuilles dans la théière. Une fois que l’eau est à 100°, cette dernière sera versée dans la théière. Dans la pure tradition, le thé est infusé entre trois et cinq minutes avant d’être servi. Les thés noirs sont associés aux classes ouvrières tandis que les classes privilégiées ont tendance à consommer du thé vert, qui est plus léger. Véritable boisson de référence, le thé consommé en milieu d’après-midi est également appelé « aftermoontea » au XIXème siècle, puisque cette boisson est accompagnée de pâtisseries ou de viennoiseries. Le thé glacé est aussi excellent en période estivale…

Description du tea time

Issu des milieux aisés, ce moment de la journée s’est élargi aux classes populaires. Au XIXème siècle, les personnalités riches ne faisaient que deux repas par jour, et le tea time était l’occasion de déguster des pâtisseries avec des convives aux alentours de 16h. En outre, la consommation d’un nuage de lait dans sa tasse de thé est très fréquente en Angleterre. De ce fait, le sucre et le lait sont toujours à proximité des invités lors d’un tea-time. Généralement, des scones chauds sont proposés en accompagnement du thé.

Par ailleurs, lors de la cérémonie du thé, la personne peut prendre du sucre avant de prendre éventuellement une rondelle de citron, puis vient le moment de se servir en lait. La collation de 16h est un goûter aux allures festives. A l’époque, de nombreux petits fours salés et sucrés étaient servis aux invités, allant des mini-sandwichs aux pâtisseries fines. De nos jours, que vous alliez dans un salon de thé ou chez des particuliers, vous pourrez déguster des scones avec du beurre, des cheesecakes, des cakes aux fruits ou bien des muffins.