Opter pour une meilleure assurance pour son animal de compagnie, comment procéder ?

Tout d’abord, il existe des classements en ligne qui pourront nous renseigner sur la qualité de l’assurance en question. Ces classements sont basés sur plusieurs critères. En effet, le marché des assurances pour animaux est soumis actuellement à une forte concurrence. Une variation continue existe aussi à cause du nombre élevé des compagnies d’assurance. Ainsi, chacune d’entre elles a la liberté d’établir les tarifs, les conditions et les garanties de son choix. Par conséquent, il est difficile de trouver une assurance plus adaptée à son besoin. Grâce aux critères suivants, on peut trouver des assurances intéressantes.

Les garanties disponibles, les options et les gammes de formules proposées par l’assurance

La plupart des compagnies d’assurance proposent une gamme de formules se répartissant en trois grandes catégories. Et ça malgré le fait qu’on leur permet une grande liberté pour l’établissement de leurs produits. Les formules basiques, les formules intermédiaires et les formules premium sont les trois catégories. Les formules basiques sont également appelées formules économiques, les formules intermédiaires correspondent au confort. Quant aux dernières, ce sont des hauts de gamme.

La comparaison des garanties couvertes et des options proposées est très recommandée. C’est le meilleur moyen permettant de se faire une idée en matière d’efficacité de la couverture santé.

Qu’en est-il du taux de remboursement de l’assurance animal et du coût de la cotisation ?

Pour mieux opter pour une meilleure assurance animale, on doit impérativement prendre en compte le taux de remboursement. Mais également le coût de la cotisation. En moyenne, le taux de remboursement peut varier entre 50 à 70% pour les formules basiques. La variation est entre 70 à 90% pour les formules intermédiaires. Pour les formules premium, elle est entre 90 à 100%. Effectivement, le propriétaire de l’animal est mieux remboursé sur les soins concernés en fonction de l’élévation de l’assurance qu’il paie.

Concernant le coût de la cotisation, la cotisation mensuelle est la plus importante. Puisque pour un bon niveau de couverture, certaines formules proposent des prix tout à fait raisonnables. Effectivement, se ruiner pour protéger son animal de compagnie n’est pas toujours nécessaire. Cependant, il est important de trouver une formule qui propose la meilleure qualité/prix.

Le montant du plafond annuel de remboursement et celui de la franchise

On peut déduire la franchise à partir d’un pourcentage qu’on prélève sur chaque demande de remboursement. Il peut également s’agir d’un montant fixe déduit des premières demandes de remboursements de l’année. Certaines compagnies d’assurance néanmoins n’appliquent pas cette franchise.

Le montant du plafond annuel de remboursement correspond au montant consenti par l’assureur de rembourser au cours de l’année. Plus aucune prise en charge des dépenses vétérinaires ne sera accordée une fois ce montant dépassé. Il faudra ainsi l’année suivante pour une autre prise en charge. C’est toujours valable même si la formule qu’on a choisie couvre jusqu’à 100%. D’où il est mieux d’opter pour une assurance avec une formule au plafond élevé.

A part ces paramètres déjà cités précédemment, il faut aussi considérer le délai de carence. De même que les frais annexes mais surtout les exclusions.