Comment réagir lors d’un décès pour ne pas tomber dans la dépression ?

Il n’y a rien de plus difficile que la mort d’un proche. C’est une épreuve que beaucoup ont du mal à traverser. Pourtant, la vie continue pour les vivants. Il faut donc adopter une réaction ferme face à cette situation pour que le quotidien ne devienne pas un cauchemar éveillé. Nous vous proposons donc de découvrir comment réagir lors d’un décès.

Faire proprement son deuil

Il est normal de vouloir pleurer quand on perd quelqu’un que l’on aime. Bien souvent, on a tendance à retenir nos larmes pour montrer qu’on est fort. Ce n’est pas vraiment la chose à faire, car vous risquez d’en garder des séquelles très longtemps. L’idéal est donc de se lâcher et de pleurer jusqu’à ce que le cœur soit plus léger. Souvent, cela ne prend que quelque temps, juste le temps des obsèques car c’est une période assez intense. Une personne en deuil passe par plusieurs étapes.

Comme pour les larmes, on ne veut pas montrer aux autres un visage triste. On se force alors à sourire. En vérité, cela fait plus de mal que de bien, car ce sourire forcé demande plus d’énergie. On est fatigué et dès que l’on se retrouve seul, on s’effondre directement. De plus, en ne cachant pas ce que vous ressentez derrière votre sourire, les gens sauront que vous n’allez pas bien et seront là pour vous appuyer.

Pour faire complètement votre deuil, vous devez extérioriser vos peines. Trouver une ou des personnes en qui vous avez totalement confiance et partager votre fardeau avec elles. Cela vous aidera à alléger le poids et la difficulté de la perte.

Remplacer la tristesse par les bons souvenirs

Face à un décès, on ne voit souvent que le côté négatif. Mais comme la vie continue, il faut positiver. Pour cela, la meilleure façon est d’avoir de la gratitude pour le temps qu’on a pu passer avec le défunt. En d’autres mots, on a tous un temps limité sur terre. Quand ce temps arrive à terme pour une personne, il faut être reconnaissant pour toutes ses années passées avec elle.

Peu importe le lien qu’on a avec une personne proche, celle-ci a dans un moment nous a un moment ou un autre conseillé. Il faut alors considérer ces enseignements comme un héritage laisser pas celui qui est décédé. Ce sera un moyen pour garder une partie de lui en nous pour toujours.

Personne ne veut voir un proche triste même lors d’un décès. Si les morts pouvaient parler, ils conseilleront surement à ceux qui sont tristes d’aller de l’avant et de continuer à vivre. Il faut donc le voir ainsi et vivre notre vie pleinement.

S’ouvrir au monde

Il ne faut jamais se replier sur soi. La peine quand on perd un être cher nous ronge peu à peu quand on se renferme. L’idéal est de rester extraverti. De cette sorte, on gardera une sécurité face à l’immense peine.

Multiplier les rencontres est également une bonne réaction après un décès. Cela s’applique surtout pour ceux qui ont perdu leur conjoint. Ce n’est pas que cette personne n’est plus là que l’on doit rester tout seul et triste. Et au contraire, ce n’est pas parce qu’on veut se changer les idées et penser à autre chose qu’on en oubliera la personne décédée. Savez-vous en quoi consiste le colombarium ? Vous pouvez garder les cendres à l’intérieur de cet édifice. Cela peut-être une bonne idée pour sentir la personne toujours dans notre vie.

Pour oublier et profiter de la vie, soyez occupé. Faites en sorte de ne pas avoir le temps de vous perdre dans des pensées tristes. Sortez souvent et lancez-vous dans des activités sociales ludiques. Remplissez votre quotidien de belles choses.