Escalier quart tournant : 4 questions pour savoir s’il adapte à votre maison - Angélique LeCaille
Immobilier

Escalier quart tournant : 4 questions pour savoir s’il adapte à votre maison

Un nouvel escalier peut changer le style d’une maison. C’est pourquoi les décorateurs misent sur cet élément pour apporter une touche de modernité, une touche d’élégance ou encore une touche rustique. Tout dépend des goûts des propriétaires. Si vous envisagez d’installer un escalier quart tournant, voici 4 questions à vous poser pour valider votre choix.

1 – Quel est son futur emplacement et l’espace disponible ?

Le choix du modèle d’escalier dépend de plusieurs critères, dont l’emplacement fait partie des plus importants. Si la surface disponible pour son installation est suffisamment généreuse, le particulier aura une variété de choix. En revanche, plus l’emplacement est réduit, le choix est plutôt limité.

L’escalier quart tournant, tout comme l’escalier droit, exige un emplacement généreux et une trémie large. Il occupera plus d’espace, mais laissera le choix d’effectuer plusieurs agencements originaux par la suite. Par exemple, aménager un placard pour rangement de chaussures ou d’outils de bricolage. Si l’escalier est installé dans un salon avec cuisine américaine, vous pouvez en profiter pour ranger certains aliments et appareils électroménagers.

Un escalier quart tournant permet également d’aménager un coin de lecture ou un bureau sous la partie la plus haute. Une idée pour transformer le salon en espace privilégie pour un après-midi de lecture ou de travail sur l’ordinateur.

2 – Quelle utilisation avez-vous prévue pour l’escalier quart tournant ?

La plupart des projets d’installation d’escaliers ont pour but de relier deux étages, ce qui signifie que la fréquence des passages sera plutôt élevée. Dans ce cas, vous pouvez opter pour un escalier quart tournant, qui sera suffisamment robuste pour ce type d’utilisation. Ce n’est pas le cas pour les escaliers escamotables, qui sont plutôt adaptée pour une utilisation ponctuelle, par exemple pour accéder de temps en temps au grenier.

3 – Un escalier quart tournant avec ou sans contremarches ?

La pose de contremarches est une question qui relève plutôt du critère sécurité. Ainsi, les parents qui ont des enfants en bas-âge préfèrent installer un escalier avec des contremarches, ce qui leur permet de réduire considérablement les risques d’accident.

En revanche, lorsqu’il n’est pas indispensable de sécuriser les escaliers, mieux vaut ne pas poser des contremarches. Cela permettra de laisser passer la lumière du jour d’un étage à l’autre et de renforcer la luminosité des pièces. L’installation d’un escalier quart tournant sans contremarches est d’ailleurs très bienvenue dans une pièce plutôt sombre.

4 – Comment bien choisir les matériaux ?

En ce qui concerne les matériaux, les fabricants d’escaliers proposent plusieurs choix, dont le bois, l’acier et l’aluminium sont les plus répandus. C’est une question de design, mais également de robustesse et de tenue dans le temps.

Idéal pour un intérieur de style classique, le bois s’adapte de plus en plus à d’autres styles de décoration. Ainsi, les essences les plus claires peuvent s’intégrer facilement dans un loft ou un dans une maison de style contemporain. Selon les goûts de chaque particulier, le bois peut être associé à d’autres matériaux, par exemple le métal ou le verre.