CBD: les questions fréquemment posées

Si la distribution et la consommation du THC sont interdites en France, tel n’est plus le cas pour le CBD. Même si ces deux substances sont tirées du chanvre, elles ne présentent pas les mêmes effets sur l’organisme. Le cannabidiol constitue l’élément vertueux du chanvre. C’est pour cette raison qu’il est commercialisable dans la plupart des pays de l’Europe, à condition que sa teneur en THC ne dépasse pas certains seuils. Vous voulez en savoir plus sur le CBD ? Alors, voici les réponses à des questions fréquemment posées.

C’est quoi un CBD ?

Il s’agit en effet d’une molécule extraite du chanvre n’étant constitué que d’une faible quantité de THC. Il est différent de ce dernier élément du fait qu’il n’entraîne pas des effets euphorisants. C’est pour cette raison que son utilisation est autorisée en France.  Le cbd, étant l’abréviation de cannabidiol, dispose de nombreuses vertus naturelles.

CBD et THC : quelle différence ?

Si le cannabis est considéré comme un stupéfiant, c’est à cause de la présence de la molécule de THC dans ses plantes. Il s’agit de ce composant qui est responsable des effets psychotiques et euphorisants. Cette molécule est un véritable psychotrope.

Le CBD quant à lui regorge de nombreux bienfaits. Puisqu’il n’est pas un stupéfiant, sa consommation ne risque pas ainsi de provoquer une perte de contrôle de soi. Il n’entraîne pas également d’effets secondaires majeurs.

Quels avantages de consommer du CBD ?

Depuis sa découverte dans les 60, le CBD ne cesse de susciter de l’engouement. Il fait notamment preuve d’une excellente efficacité pour prévenir et combattre :

  • Les troubles du sommeil ;
  • L’anxiété et les crises d’angoisse ;
  • Les vomissements et les nausées, notamment ceux causés par la chimiothérapie ;
  • Les inflammations ;
  • Les maladies cardiovasculaires ;
  • La schizophrénie ;
  • Les crises d’épilepsie ;
  • Les maladies de peau ;
  • Etc.

Que dit la loi sur la consommation du CBD ?

Selon la réglementation, le taux du THC dans le CBD ne doit pas être supérieur à 0.2 %. Tant que cette exigence légale est respectée, il peut être consommé. Il faut cependant préciser qu’il est déconseillé de prendre une telle molécule avant de se mettre au volant. En effet, même s’il ne contient qu’une faible quantité de THC, ce dernier peut être suffisant pour rendre positif votre test de contrôle de sécurité routière.

Comment utiliser le CBD ?

Le cannabidiol est connu pour effets relaxants, anxiolytiques et médicinaux. Selon la forme qu’il se présente, il peut être utilisé de différentes manières :

  • Sous forme de pâte : ce type de CBD peut être utilisé dans les recettes : crèmes, houmous, gâteaux, sauces, etc. ;
  • Sous forme d’huile, pour la réalisation de massages relaxants ou pour soulager les douleurs articulaires, musculaires et inflammatoires ;
  • Sous forme de gélule ou de capsule, pouvant être consommée à n’importe quel endroit pour le traitement de certains troubles ;
  • Sous forme d’e-liquide : ce type de CBD est à capoter avec une cigarette électronique. Parmi ses avantages est qu’il permet d’arrêter de fumer progressivement ;
  • Sous forme de pommades et de crèmes, permettant de prendre soin de la peau et de soulager certaines inflammations.